Mariolos Moines Monachus
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

LE PHOQUE MOINE DE MEDITERRANEE



Le phoque moine de Méditerranée fait partie de l’ordre des Pinnipèdes,de la famille des Phocidaes. C’est l’un des 6 mammifères les plus menacés d’extinction du Monde. Il y a 15 millions d’années il peuplait ,lui et ses cousins,toutes les mers chaudes de notre globe.Il est sur la liste rouge de l'UICN (et malheureusement sur le 1er de la liste noire de l'UICN France)
A l’époque de Plutarque et d’Homère cette espèce avait déjà largement colonisé la Méditerranée. Christophe Colomb en a rencontré des milliers dans les Caraïbes. Mais très vite ,ce dernier,le Monachus tropicalis,a été décimé.
A Hawaî,un autre cousin,le Monachus Schauinslandi,a réussi à survivre grâce à la situation isolées des îles de l’archipel et à l’action des acteurs locaux et des autorités de pêches.
Le phoque moine était très prisé. Pêché d’abord pour sa chair ,il le fut ensuite pour sa fourrure aux 17ème et 18ème siècles. De sa graisse était extraite de l’ huile qui servait à l’éclairage et à la fabrication du savon.
Les pêcheurs les considèrent comme des concurrents dangereux et ils sont souvent victimes de la pêche intensive et de certaines pratiques de pêches.
Enfin les algues toxiques,les virus et le tourisme ont encore accentué sa disparition.
Une estimation faite en Méditerranée montre qu’il ne subsiste que 150 à 200 phoques. Ils sont dispersés dans les îles de la mer Egée et la mer Ionienne. On ne sait pas s’il en reste en Croatie et Afrique du Nord.
Il a complètement disparu en France où les derniers ont été vus en 1950 aux Iles d’Hyères et en 1975 en Corse.
Sur la côte atlantique marocaine et mauritanienne où 300 individus vivaient encore en mai 1997,il n’en reste plus que 150 dans les falaises et grottes du Cap Blanc.
Quelques individus survivent en zone protégée à Madères dans l’île Desertas.


Les News

Newsletter, laissez votre email