Mariolos Moines Monachus
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

MILOS .2010 Festival.-Table ronde MPA.. Etude habitats et reportage sur Poseidon.

Notre début d'année 2010 a été très intense.Avril-Mai en Grèce à Pollonia(Milos). Juin : réunion à la Fondation du Prince Albert II à Monaco. Vous trouverez un nouvel album photos avec notre grand acteur Stamatis-Poseidon et un reportage sur ce deuxième trimestre.



Table ronde.Les pêcheurs s'expriment.
Table ronde.Les pêcheurs s'expriment.
Nous sommes arrivés au tout début Avril à Milos pour préparer avec Yannis et Vassilis le Festival du Film et surtout la table ronde axée sur les Zones Marines Protégées et en particulier celle du Nord de Milos.
Cet évènement a été très réussi, tant sur le plan de la notoriété, que sur le plan de la coopération de tous les acteurs locaux et surtout des pêcheurs.
Nous sommes intervenus en présentant l'exemple de défense de la pêche côtière en la protégeant du chalutage illégal par l'immersion de récifs artificiels : Côte Bleue près de Marseille.
Les pêcheurs de Milos souhaitent que cette méthode puisse être appliquée sur l'archipel de Milos. b[

La mascotte de Pollonia
La mascotte de Pollonia
Nous avons eu beaucoup de chance avec la visite presque quotidienne de notre phoque. Il avait répéré que les bateaux de pêche rentraient vers les 10 heures au port pour livrer leurs poissons mais surtout aussi pour nettoyer leur filet et jeter de ce fait les poissons non commercialisables comme les murènes , les petites raies ou ceux qui s'étaient abîmés.
La chance était avec nous : nous étions installés sur le terrain de Yannis à 200 mètres de ce petit port de Pollonia: quand nous entendions les pêcheurs arriver nous allions filmer notre phoque" mascotte" qui de jour en jour devenait de plus en plus familier et même un peu cabot.
Nous avons pu étudier son comportement.
--avec les humains tout d'abord: nous avons pu constater qu'à partir du moment où les hommes ne l'attaquaient pas il revenait quotidiennement près d'eux,de plus en plus près. Celà nous a rappelé les observations des kayakistes bretons sur des phoques grimpant sur leur kayak !!
-- avec ses proies volumineuses comme les raies et les murènes; il a très vite compris que pour pouvoir les avaler il fallait d'abord les ramollir en les battant avec force sur la surface de l'eau. Nous avons réalisé un film plein d'enseignemernts sur ces techniques.

.

Encore une murène à battre sur l'eau !!
Encore une murène à battre sur l'eau !!
Cette cohabitation pacifique entre le phoque et les pêcheurs nous a démontré que si nous réussissons à protéger les ressources halieutiques , d'abord pour les pêcheurs et ensuite pour le phoque, nous pourrons sauvegarder cette espèce. Cette sauvegarde ne pourra se faire qu'avec l'aide des pêcheurs.
Sur l'archipel de Milos cette coopération se développe et devrait porter ses fruits dans l'avenir.



Les News

Newsletter, laissez votre email